SMAC : les piliers pour accélérer votre transformation digitale

Aujourd’hui, la transformation digitale des entreprises bouleverse notre société Elle fait désormais partie intégrante de notre quotidien .Elle impact les Entreprises, employés ou clients, personne ne peut y échapper.

C'est quoi la transformation digitale?

La transformation Digitale est l’utilisation de toutes les technologies disponibles dans le but d’améliorer les performances des entreprises, et contribuer à une élévation globale du niveau de vie. prenant l’exemple de L’utilisation de l’email dans le quotidien des salariés parmi les choses les plus évidentes de cette Transformation Digitale.

Par ailleurs, la transformation digitale est tout d’abord un enjeu de marketing et de commerce, et non pas de technologie. Ainsi, avec l’essor des grands acteurs de l’économie digitale, l’expérience client a évolué par conséquent la personnalisation, le choix, le prix sont en changement contenue.

Il faut noter que La transformation digitale de l’entreprise comporte une dimension humaine essentielle, cette dimension repose néanmoins sur une assise technologique évidente .Qui se présente par les SMAC

SMAC : les piliers pour accélérer votre transformation digitale

Les SMAC présentent les quatre technologies qui ont permis d’enclencher, de conditionner mais aussi de faciliter la transformation digitale des entreprises. l’existence de ces SMAC agir sur les 3 axes de la digitalisation.

Ces dernier impact  les différents services de l’entreprise, marketing, RH et autres, de s’adapter au plus vite aux usages et d’accompagner les salariés

Donc SMAC est un acronyme abordant la synthèse des supports techniques de la transition digitale des entreprises. C’est l’abréviation de quatre éléments de consolidations technologique :

  • Social
  • Mobile 
  • Analytics 
  • Cloud

Social

Instagram, Facebook, Twitter sont les armes de cette dimension sociale du digital. Les réseaux sociaux ont ouvert aux individus la possibilité de créer du contenu, de le diffuser et de le partager.

Ainsi, une opportunité bien qu’un danger, pour la réputation des entreprises. Les services marketing et communication ont dû se saisir de ces médias sociaux pour améliorer leur stratégie et leurs actions. Et intégrer les notions « d’engagement » et de « viralité » dans leur communication.

Par ailleurs, le web devient social, ce qui permet de développer une relation plus intime de la marque et de l’entreprise avec ses publics ; une relation plus personnalisée aussi et créatrice de valeur.

Donc, On peut transposer ce concept social dans l’organisation à travers l’utilisation d’un réseau social d’entreprise, en assurant l’évolution du management et de la culture d’entreprise.

Mobile

C’est l’invention technologique la plus visible de ces dernières années. Apporter la liberté d’exprimer c’est à dire ne plus être attaché à un lieu précis pour communiquer, mais être relié à une existence ubiquitaire grâce à un appareil éminemment personnel.

 Le mobile est par excellence le média le plus adapté au marketing personnalisé, dit « one to one ».il est devenu rapidement le premier vecteur de collecte de données sur un consommateur. En agrégeant les informations de géolocalisation, d’achat (à distance ou en point de vente), d’usage des autres applications, de données issues des réseaux sociaux ,etc, 

Par conséquent ,La mobilité aura sans doute un impact fort sur les modes de production et l’organisation du travail : développement du télétravail ; multiplication des tiers- lieux , ces espaces intermédiaires entre le bureau et la maison ; où l’on vient pour travailler individuellement ou en co-working mais aussi pour parler, échanger et partager.

Analytics

 La croissance exceptionnelle des données, laissées ou fournies par les consommateurs sur le web et les réseaux génère de nouvelles sources d’information importantes pour les entreprises. Elles transforment ces données massives et non structurées en mesures précises pour améliorer la connaissance client.

Donc ,les marketeurs connaissent les outils du web analytics , à commencer par ceux de Google, ce qui permet d’attendre des multiple  des données et les sources de pilotage de leurs actions. Ainsi les statistiques issues de la fréquentation de son site web (visiteurs, pages, taux de transformation,..), les services marketing peuvent aussi compter maintenant sur les fameuses Big Data pour affiner leur stratégie.

Les Big Data permettent aux services marketing d’affiner leur stratégie c’est-à- dire une personnalisation beaucoup plus fine des produits ou des services, avec une connaissance précise du comportement des utilisateurs. ce qui permet d’ouvrir la porte au real-time marketing et mieux encore, au marketing prédictif.

Le développement brillant  du volume des données sur le web et les médias sociaux optimise les sources d’information d’une entreprise. Elles font de ces immenses données désordonnées quelque chose permettant de mieux connaître la clientèle. L’étude de 800 000 tweets a par exemple permis de connaître le lauréat de l’Eurovision bien avant la finale.

Cloud

C’est la grande révolution informatique du siècle,  on peut le définir  comme le stockage de données dans le « nuage » ou encore « l’informatique en nuage ».  Ainsi, le cloud est la technologie popularisée par Apple qui permet de conserver, sur des serveurs distants reliés par Internet, des informations accessibles depuis tout appareil (mobile ,PC, tablette). Une même source de données, unique, et toujours à jour .En fait , le Cloud forme l’élément-clé du Social, du Mobile et de l’Analytics. donc ils ne peuvent pas exister sans lui.

De plus, la direction des systèmes d’information engagés dans la transformation digitale doivent donc axer leurs priorités sur le Cloud et le Software as a service (SAAS) grâce auquel les logiciels ne sont plus achetés une fois par poste, mais accessibles en fonction de l’usage.

Le Software as a Service (SaaS) est un modèle de livraison de softwares cloud permettant d’adapter les ressources informatiques aux besoins réels du moment. Ce qui réduit les coûts et ajuste les ressources informatiques selon l’activité de l’entreprise (scalability). d’autre part ,Le Cloud a des limites en termes d’usage, puisqu’il suppose d’être connecté pour être utilisable.

Grâce à ces quatre technologies, les entreprises sont devenues plus ouvertes à la digitalisation de leur activité et services. Ainsi, leur mise en place constitue une des réflexions prioritaires à mener pour relever les défis d’une véritable stratégie d’entreprise à l’ère du digital.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.