Faites des démarches RSE une source d’innovation !

RSE

Le respect de l’environnement, les divers enjeux sociaux, les achats responsables… Ce sont tous une responsabilité sociétale de toutes les entreprises quelque soit la taille ou le type et à tout moment de leur vie. La RSE (Responsabilité Sociétale ou Sociale des Entreprises)  invite les entreprises à être plus responsables. Il s’agit d’une posture qui favorise l’innovation. Cela va pousser l’entreprise à accorder plus d’attention et d’intérêt  aux besoins des parties prenantes. C’est une nouvelle stratégie qui annonce une créativité hors norme. Mais de quoi s’agit-il exactement et quelles sont les démarches à suivre pour le mettre en place  dans votre entreprise ? Cet article répond à toutes vos questions en ce qui concerne ce sujet et vous présentes les démarches RSE.

La RSE : un vecteur d’innovation stratégique

La responsabilité sociétale des entreprises est  la prise en compte par les entreprises, des enjeux de développement durable tels que les enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques durant leurs activités. C’est une démarche qui permet l’entreprise d’être plus performante, d’où elle va répondre mieux aux besoins et attentes de toutes ses parties prenantes. Quand on dit parties prenantes on ne parle pas seulement des clients et fournisseurs mais aussi des salariés et des différents partenaires. Bien évidemment que cela va augmenter la rentabilité, améliorer le bien-être des salariés et l’image de l’entreprise.

Comment concrétiser les démarches RSE ?

Une entreprise qui s’engage pour mettre en œuvre la démarche RSE doit suivre un certain nombre d’actions. Voici notre check list des actions à mener et la déployer étape par étape  :

Accompagner par des experts

Pour mettre en place la RSE, être accompagné et conseillé par des cabinets de conseil spécialisés, une organisation patronale, une fédération professionnelle, la Chambre de Commerce et d’Industrie ou un réseau d’entreprises spécialisé, est une nécessité. Vous pouvez faire appel aux nombreuses collectivités locales qui proposent des programmes d’aide.

Désigner un chef de projet

Quelle que soit la taille et le type ou même l’activité de votre entreprise, vous pouvez désigner, selon vos moyens et votre budget, un Responsable RSE à temps partiel, à temps plein, ou faire appel à un consultant extérieur. Il peut s’agir d’une personne en interne qui a des connaissances réelles ou d’une personne extérieure dans ce domaine. Dans tous les cas, il doit avoir une connaissance approfondie sur votre entreprise, avoir un bon relationnel et une aptitude au management. Car il va s’occuper d’implémenter toute l’entreprise dans la démarche RSE.

Effectuer un audit

La réalisation d’un benchmarking et un état des lieux est indispensable. Il s’agit de veiller à ce qui est en train de se passer dans d’autres entreprises concurrentes. Il faut aussi surveiller les évolutions et les changements au sein de votre entreprise. Cet audit sera une opportunité pour communiquer votre démarche en interne, auprès de vos salariés, ainsi qu’en externe, auprès des fournisseurs, des clients…

Élaborer une stratégie et un plan d’actions bien définis

C’est l’étape la plus importante de votre démarche. Car cette stratégie devra prendre en considération tous les enjeux, les contraintes, les forces et les faiblesses de votre entreprise. Lors de la définition du plan d’actions, il faut prendre en considération  les enjeux de l’entreprise, et de ceux du secteur et du territoire au sein duquel elle évolue. Il sera ainsi nécessaire d’identifier les actions à fort impact sur la performance de votre entreprise ou sur vos parties prenantes, d’où la nécessité car vous aurez  collaboré avec eux pour élaborer la stratégie.

Évaluer le budget nécessaire et mettre en œuvre le plan d’actions

S’engager au profit de la RSE est une démarche globale et transversale. Puisqu’il est difficile d’évaluer le coût et le temps nécessaire, la RSE doit être considérée comme un investissement à long terme. Elle peut causer des économies financières et une meilleure rentabilité.  Après  l’évaluation du budget nécessaire et définition du plan d’action, il faut, à ce stade,  classer ces actions par ordre d’importance et priorité. Le fait de tout mettre en œuvre d’un coup serait contre-productif et coûteux. 

Mesurer le ROI (Retour sur Investissement)

Afin de bien-fondé de votre démarche auprès de vos partenaires, il faut faire un reporting à N+1 sur les actions menées. Cela passe par la mise en place d’indicateurs, cohérents avec la stratégie de votre entreprise. A titre d’exemple, par exemple, observer le taux d’émissions de gaz à effet de serre de votre société, le nombre d’arrêts maladie, le décalage de salaire entre hommes et femmes, le nombre d’heures de travail, le recours à des prestataires locaux ou eux-mêmes engagés dans une démarche responsable.

NB:  La mesure et le suivi des certains de ces indicateurs est obligatoire.

Pour clôturer… 

A travers vos démarches RSE, vous pouvez développer une innovation responsable à long terme. Cette démarche intègre nécessairement toutes les parties prenantes de votre entreprise. Elle vous éloigne du « copier », c’est un accompagnant vers l’innovation et cela va vous permet de se différencier. Via la démarche RSE, vous pouvez être au centre des besoins réels des consommateurs. Qu’attendez vous pour mettre en œuvre cette démarche au sein de votre entreprise ? 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.