Emailing et newsletter : quelles différences ?

emailing

Il est assez courant de rassembler newsletter et emailing, dans le sens où il s’agit de deux outils de communication marketing peuvent paraître similaires, cependant, il y a une différence entre les deux. Il est important de comprendre et d’intégrer correctement leurs différences, car cela permettra de les utiliser de manière optimale. Besoin d’éclaircissements entre ces deux opérations de marketing direct ? Alors, lisez cet article !

Les différences entre emailing et newsletter

Les newsletters sont souvent confondus avec l’emailing, alors qu’elles ne sont pas la seule manière de communiquer avec vos clients et prospects via email. D’ailleurs, la newsletter est un outil qui vous permet en tant qu’entreprise de communiquer avec votre réseau que ce soit vos clients, vos prospects ou vos abonnés d’une manière régulière. Alors que, L’emailing ou l’email marketing est un type de courrier envoyé par voie électronique sur la boîte mail des destinataires qui peuvent être vos clients et vos prospects. Il s’agit d’une technique de marketing direct visant à utiliser l’email comme canal de vente.

Des objectifs opposés

L’emailing a une visée commerciale. Elle a pour objectif  de promouvoir un produit ou un service de l’entreprise, d’informer ou d’alerter vos clients ou prospects sur les dernières nouveautés proposées par l’entreprise par exemple, que vous avez une offre intéressante ou que vous organisez un certain événement.  Cette opération de marketing direct sert à toucher les clients avec du contenu qui les intéresse. Le but de l’e-mailing est de booster la notoriété de la marque et de générer des ventes.

 Alors que la newsletter est informative. Bien inscrite dans une stratégie marketing digital, elle a  pour objectif d’envoyer un message direct à votre réseau et de le fidéliser. Ainsi, elle est bien ciblé et adapté à un public précis. Elle vise à maintenir un contact régulier entre vous en tant qu’entreprise et votre réseau. La newsletter est utilisée afin de générer plus du trafic sur le site de l’entreprise ou de l’organisation. Il s’agit d’un email dans lequel vous allez raconter des histoires. Ces histoires peuvent être sur l’ajout d’un nouveau produit de l’entreprise, le changement de votre logo, des astuces pour faire une telle chose… mais attention, il faut que la newsletter soit courte, claire et compréhensible.

Emailing & Newsletter : la même cible ?

Concernant les cibles, la newsletter s’adresse à une liste d’abonnés. Ce sont les personnes qui ont donné leur accord pour recevoir votre contenu. Ils se sont généralement des contacts déjà établis plus les clients qui s’intéressent à l’entreprise ou à l’organisation. Par contre, la cible de l’emailing est beaucoup plus large que celle de newsletter. Elle est composée par des clients et des prospects qui sont réunis dans une liste soigneusement établie en fonction de leur profil. C’est souvent un envoi commercial massif.

Emailing & Newsletter : le même type de contenu ?

L’emailing nécessite une rédaction très « promo ». Autrement, les mails commerciaux sont souvent élaborés, avec l’idée de convaincre le destinataire que l’entreprise propose une super offre et qu’il faut en tirer profit. Pour le faire il est nécessaire d’utiliser des couleurs vives, des accroches percutantes est un message court et compréhensible. L’idée ici est de faire cliquer. Le contenu du newsletter est des histoires. Ce sont des histoires modestes.  Il est important d’y écrire correctement sans fautes d’orthographes surtout, car il ne faut pas oublier que vos abonnés sont des lecteurs avant d’être des clients ou des prospects.

Emailing & Newsletter : la même fréquence ?

L’emailing s’envoie ponctuellement, en « one shot ». D’ailleurs, vous pouvez faire un envoi massif à une période stratégique telle que la fin d’année ou le premier jour des soldes de votre entreprise. Alors que, la newsletter prend la forme d’un feuilleton, comment ?  La périodicité de newsletter est établie, selon l’abonnement des lecteurs qui s’attendent à la recevoir à un certain rythme. L’envoi de newsletter peut être quotidienne, hebdomadaire voire même mensuelle. Proposer une newsletter, c’est le synonyme d’engager à tenir le rythme. Cela permet de créer une relation continue avec votre réseau.

Comment concevoir une bonne newsletter et un bon emailing ?

Pour réussir n’importe quelle démarche, il faut suivre certaines étapes et de même pour concevoir une bonne newsletter et un bon emailing.

Les étapes à suivre pour une newsletter réussite

Une bonne newsletter est une newsletter qui répond à aux besoins de votre entreprise, dans le temps. Afin d’avoir à concevoir une newsletter de qualité, il faut suivre ces principaux étapes : 

  1. Préciser vos besoins en amont tout en répondant aux questions suivantes : à quoi va servir votre newsletter ? A qui vous l’envoyez ? Quelle est la finalité de votre newsletter ? 
  2. Préparer votre stratégie de communication afin d’ attirer l ‘attention de vos lecteurs, et pour le faire, essayez de répondre à ces questions : qu’est-ce qui peut les intéresser ? quand vous devez envoyer votre newsletter ? De quoi vous devez parler ? 
  3. Faire la conception de la newsletter soigneusement  
  4. Suivre régulièrement les statistique
  5. Tester des différents modèles de conceptions et des différentes structures de rédaction pour arriver à connaître qu’elle est le mieux à réutiliser ou à rétablir

Astuce :  L’idéal est de demander toujours l’avis de votre réseau, c’est de leur donner la parole à vos clients. 

Les étapes pour un bon emailing

  1. Définir vos objectifs pour y répondre 
  2. Préparer la liste des destinataires 
  3. Prendre le temps pour faire une conception attractive car elle est est un élément clé dans la réussite de votre emailing.
  4. Consulter souvent et surtout analyser les statistiques de l’emailing

Attention :  Vous ne devez pas négliger le suivi des statues de l’emailing. Car, les statiques déterminent le degré de réussite de l’emailing. Afin de connaître est ce que votre emailing a réussi ou pas vous devez tenir compte ces trois critères :  

  • pourcentage d’envoi : qui s’obtient en divisant le nombre d’emails envoyés par le nombre de destinataires dans votre base de données. 
  • taux d’ouvertures : qui est le résultat du nombre de fois où votre mailing a été ouvert divisé par le nombre d’emails envoyés. Il permet de savoir si vous suscitez suffisamment l’intérêt de vos destinataires pour qu’ils ouvrent l’emailing que vous avez envoyé.
  • taux de clics :  se calcule en divisant le nombre de clics effectués par vos destinataires, divisé par le nombre d’emails envoyés. 

Pour finir… 

Il est clair maintenant que l’emailing et la newsletter ne sont pas la même chose. Ce sont plutôt deux formats qui se complètent selon vos objectifs et votre capacité à produire et diffuser du contenu de qualité et attractif. Si vous n’avez pas assez de sujets à raconter pour votre réseau afin de l’engager avec une vaste stratégie de communication, vous pouvez commencer par un emailing de temps en temps.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.