Cocon sémantique et netlinking : le duo pour performer dans les SERPs

cocon sémantique

Afin d’améliorer le trafic sur le site web, il faut toujours miser sur des stratégies et des pratiques performantes. Parmi les pratiques les plus efficaces est d’apparaître parmi les premières positions sur la SERP. Pour cela, il existe plusieurs astuces de SEO dont le duo de cocon sémantique et netlinking. Le netlinking, quant à lui, est tout aussi important et se décompose en deux volets à savoir la création de backlinks et la création des liens internes.  De même,  le cocon sémantique est une stratégie très efficace qui allie la création de contenu et le maillage interne. Dans cet article, nous avons mis l’accent sur ces deux concepts ainsi que sur leurs importances pour performer dans les SERPs

Netlinking comme un pilier du positionnement des pages web

Malgré que les évolutions du SEO font la part belle à la qualité des contenus et à l’expérience utilisateur, le netlinking reste inévitable. Google a fait du netlinking un pilier du positionnement des pages web où un site ne pouvait espérer truster les premières places des SERPs qu’en affichant une belle liste de liens entrants, quitte à ce que ces liens fassent l’objet d’une véritable contrebande. Longtemps, le backlink ou lien entrant, a été le pilier des stratégies de référencement naturel

Miser sur des liens de qualité sert à booster le positionnement de n’importe quel site web dans les SERPs de Google et consorts. Pour les robots de Google,  les liens fonctionnent comme des autoroutes où ils sont les moyens les plus sûrs et les plus rapides pour aller d’un site à un autre.  L’équation était très simple, plus il y a de liens quadrillant un site web, quel que soit maillage interne ou liens qui provient de sites tiers, plus les pages de ce dernier sont bien positionnées par les algorithmes de Google. Autrement, ils permettent d’avoir une navigation fluide sur un site web pour le visiteur, ce qui est indispensable d’un point de vue expérience utilisateur

Cocon sémantique comme une stratégie basée sur les besoins des utilisateurs

Le cocon sémantique est une stratégie qui se base sur une analyse sémantique des besoins du visiteur afin de concevoir une architecture pertinente de site web. C’est est un système qui permet de mettre en valeur une thématique dans une page considérée comme mère, grâce à d’autres pages de niveau inférieur dans la structure, et ce, avec des liens contextualisés. Autrement dit, il s’agit d’un mélange de maillage interne et d’optimisation des contenus. En pratique, cette stratégie permet de pousser une page cible grâce à d’autres pages de niveau inférieur avec un système de netlinking interne pertinent. La mise en place du cocon sémantique consiste en quelque sortes à identifier les attentes de l’audience afin de publier les types de contenus qu’elle recherche. Pour le faire, il faut placer des liens internes de telle sorte que le visiteur puisse progresser dans sa réflexion, c’est-à-dire dans les pages vers lesquelles l’internaute sera dirigé auront une thématique connexe, avec un champ sémantique similaire. 

En misant sur cette stratégie, les pages les plus importantes, vont rapidement mieux se classer dans les SERPs. D’autant plus que Google aura une meilleure compréhension de la pertinence du site web en question sur les différents sujets qu’il couvre. 

Les étapes pour mettre en place un cocon sémantique ?

La mise en place d’un cocon sémantique doit être bien  réfléchie afin d’atteindre l’objectif souhaité. Il existe une certaine méthodologie du cocon sémantique composée d’étapes clés qu’il ne faut pas négliger.

1. Définir la cible « persona »

La réussite d’un cocon sémantique dépend de cette première étape où il faut bien identifier quel est le public cible de site en question. D’ailleurs, il est nécessaire d’aller plus loin et de décrire avec précision le persona type tout en identifiant le sexe, la catégorie socio-professionnelle, les traits de caractère, ce qu’il veut et surtout pourquoi

2. Identifier les questions du cible

Une fois le persona défini, il faut passer à se concentrer sur ses besoins et sur le cheminement qu’il va réaliser pour arriver sur le site web. En fait, il s’agit d’anticiper les questions qu’il va se poser et donc les requêtes spécifiques qu’il va taper dans les moteurs de recherche. Le but principal est que le produit destiné à être vendu ou la prestation proposée devienne la réponse à ses questions.

3. Réaliser le mindmap du cocon

Après avoir déterminé les questions que va se poser le persona, il faut les bien organiser de façon structurée au sein d’un mindmap. Il s’agit du plan du futur cocon sémantique qui intégrera à la fois les questions du public cible et les réponses à ces dernières.

4. Rechercher les mots clés

Chaque page du cocon doit être optimisée tout en se basant sur un mot clé qui appartient au champ sémantique de la requête principale. Pour rappel, celle-ci ne concerne que la page cible. Afin de favoriser la longue traîne, les pages de niveaux inférieures doivent être rédigées en fonction de mots clés annexes. La recherche des mots clés doit donc être pensée pour booster la requête principale.

5. Rédiger les pages

Après la recherche des mots-clés, passant ensuite à la phase de rédaction des pages. Lors de la rédaction, il faut se rappeler que la rédaction pour le web n’est pas la même pour un format print. L’univers sémantique du mot clé doit être déterminé ainsi que les méta-mots. Pour avoir de bons résultats et pour donner encore plus de poids aux liens contextualisés qui vont relier les pages entre elles, tous ces éléments doivent être utilisés et placés aux bons endroits.

6. Intégrer les pages

Une fois la phase de rédaction effectuée, il faut passer à intégrer les pages au sein du site web. Pour obtenir un code plus propre, plus light et plus sécurisé, la solution idéale est de les coder directement en html. Il est ainsi possible d’utiliser un CMS du type WordPress à condition de le customiser pour garantir l’étanchéité.

7. Créer le maillage interne

La méthodologie du cocon sémantique se base sur d’actions à réaliser et le maillage interne en est une. Mais il est évident qu’il ne va pas être commencé à cette étape-là. Il aura déjà été réfléchi lors de la mise en place du mindmap puis lors de la rédaction des pages pour le choix des ancres et lors de l’intégration des contenus.

8. Effectuer les liens vers le money site

L’objectif principal d’un cocon sémantique est d’attirer le public cible sur le site web afin qu’il achète le produit ou la prestation. Il faut que la page sur laquelle il atterrit l’amène vers le money site. Le monkey site est tout simplement le site dont on veut favoriser le positionnement dans les pages de résultats des moteurs de recherche (essentiellement Google) par la création de liens externes. Il faut donc établir des liens entre les pages du cocon et la ou les pages commerciales.

Comment prendre en compte le cocon sémantique pour le netlinking ?

Le cocon est l’aboutissement des différentes pages formant un site internet, en matière d’organisation sémantique. Chaque thème est alimenté en sémantique par les pages qui lui sont liées. Cette organisation, il n’y a plus qu’à la reproduire pour réaliser ce que l’on pourrait appeler un cocon sémantique externe.

Rédiger pour un cocon sémantique externe

Afin de rédiger les contenus de ce cocon externe, qui sera la matrice de la stratégie de netlinking, il faut écrire des textes riches en vocabulaire concernant chaque thème principal. Concernant la rédaction : 

  • des contenus sur chaque sous-thème c’est-à-dire ceux des pages filles.
  • des textes foisonnant de mots-clés correspondant aux thèmes des pages petites-filles
  • des pages toujours aussi riches, sur des thèmes annexes.

Organiser sa stratégie de backlinks

Dans cette étape, il faut organiser la linkwheel qui est la structure ou le squelette de la stratégie, de manière à reproduire les liens sémantiques de page à page, tels qu’on les trouve dans le site que l’on souhaite voir gravir les positions jusqu’à la plus haute, dans les SERP.

Trouver des sites de qualité pour ses backlinks

Il est crucial de trouver des sites correspondant à chaque thématique, des sites web de qualité. Il n’est pas question de publier un contenu rédigé avec soin et qui a pour thème spécifique, sur un site qui parle d’autre thématique. Chaque page sœur est donc amenée à recevoir à son tour des liens depuis des sites choisis pour leurs thématiques, le tout formant un cocon externe dans le but de booster le positionnement du site web sur les résultats des moteurs de recherches. 

Cette alliance de netlinking qui vise à optimiser la performance de la stratégie SEO et le cocon sémantique est très bénéfique en termes d’optimisation de site et de performance dans les SERPs. Si vous avez besoin des experts en SEO et des rédacteurs web expérimentés afin de mettre en place cette alliance, nous sommes à  votre disponibilité, n’hésitez pas à nous contacter !

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.